bouddhisme, niort, deux-sèvres, méditation, spirituel, lama, tibet, tibétain, kagyu, ktt

 

Les enseignements

Les enseignements sont donnés au 1 bis rue Laurent Bonnevay à 79000 Niort . Ils se déroulent de 10H à 12H et de 14H30 à 17H.

Le repas peut être pris en commun pour ceux qui le souhaitent. Une attention particulière doit être portée sur le stationnement des voitures et la quiétude de nos voisins.

La carte d’adhérent est nécessaire pour assister aux enseignements. Elle permet de bénéficier d’un tarif préférentiel sur l’adhésion à Dhagpo Kagyu Ling

Une participation de 5 euros par demi-journée (ou 2,5 euros en tarif réduit) est demandée pour couvrir les frais d'organisation, de déplacement et d'hébergement des lamas.

La question financière ne doit pas être un obstacle à votre venue à Dhagpo Deux-Sèvres. Pour toute précision, contactez-nous.




LA VOIE DES BODHISATTVAS (2/7): POINT DE REFERENCE DU CHEMIN BOUDDHIQUE: LE REFUGE
Avec Lama Anila Tcheudreun



Samedi 30 septembre et dimanche 1 octobre 2017

(Ouvert à tous, accessible aux débutants)
(texte conseillé : « manuel des héros ordinaires », de lama Jigmé Rinpoché)


Cycle : Manuel des héros ordinaires - Stage 2

Le refuge dans le Bouddha, le chemin et les guides est la porte d’entrée sur le chemin bouddhique et la référence tout au long de ce chemin. Il est ici expliqué dans sa dimension la plus concrète en lien à la fois avec notre vie quotidienne et notre pratique spirituelle. Ce sujet sera traité sur la base du deuxième chapitre du Manuel des héros ordinaires de Lama Jigmé Rinpoché.

Note: le samedi matin sera consacré à une introduction à la méditation du calme mental, spécialement adaptée aux débutants. (Entrée gratuite).


CULTIVER LA JOIE
par Lama Guétso



Mercredi 29 novembre et jeudi 30 novembre 2017, en soirée

(Ouvert à tous, accessible aux débutants)


Plaisir et insatisfaction sont des notions qui nous sont plus familières que la joie et la réjouissance. Pour cultiver ces dernières, il est nécessaire de mieux percevoir nos états d’esprit et de comprendre ce que signifient une éthique juste et la bienveillance envers soi-même et les autres, telles que présentées dans l’enseignement du Bouddha. Lama Guétso nous explique comment cultiver cette joie au quotidien, joie qui vient soutenir d’autres qualités comme le courage ou la patience.

Note: le mardi 28 novembre soir sera consacré à un questions-réponses sur la méditation du calme mental.




Les 3 tours de roues
par Khenpo Rikdzin



mardi 23, mercredi 24 et jeudi 25 janvier 2018 de 20h à 22h

(Ouvert à tous, accessible aux débutants)


L’enseignement du Bouddha peut être abordé selon les « trois tours de roue ». Chaque mise en mouvement de la roue de l’enseignement est l’explication d’un aspect des instructions transmises par le Bouddha :
- Le premier tour de roue, donné au parc des Gazelles à Sarnath, explique les quatre vérités des Nobles, c'est-à-dire, le sens de la souffrance et de ses causes et la manière de s'en libérer.
- Le 2e tour de roue, transmis au Pic des Vautours, non loin de Bodhgaya, traite de la vacuité, la véritable nature des phénomènes et de l'esprit.
- Et enfin le 3e tour de roue, transmis en différents lieux, établit entre autre, la nature de bouddha. Khenpo Rikdzin nous donne une vue d’ensemble de ces trois mises en mouvement de la roue du dharma.

Khenpo Rikdzin est né au Tibet oriental, dans le village de Dhenkok, lieu de naissance du XVIIe Karmapa. À l’âge de 16 ans, mu par le souhait d’étudier le Dharma en profondeur, il se rend en Inde et est accepté à l’Institut Dzongsar, l’une des académies d’études bouddhiques les plus réputées parmi les quatre écoles du bouddhisme tibétain. Au terme de 13 ans d’études intensives, il obtient son diplôme et après avoir enseigné à l’Institut pendant un an, il est alors nommé khenpo, érudit confirmé. Shamar Rinpoché l’invite alors à devenir l’un des enseignants principaux de l’Institut Shri Diwakar, à Kalimpong. Il y est aussi responsable de la formation des nouveaux enseignants.
En plus de ses responsabilités, il accepte, en 2015, la requête de Karmapa et assume la direction de l’Institut Tilopa (école et foyer fondés par Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa) où il s’occupe des enfants démunis qui y sont recueillis et éduqués.
Khenpo Rikdzin partage ainsi son temps entre ses responsabilités d’enseignants et de formateur et son investissement auprès des enfants défavorisés.


Pour vous expliquer un peu plus, l'Institut Shri Diwakar à Kalimpong est l'actuel Shedra ou université bouddhiste où sont formés les acharyas (ou futurs khenpos). C'est un cycle d'études philosophiques profondes qui durent entre 7 et 10 ans. L'Institut Tilopa est l'équivalent de l'école primaire et collège qui prépare au shedra (qui peut être l'équivalent du lycée et de la faculté).



LA SPIRITUALITE DANS LA VIE QUOTIDIENNE : LODJONG
par Droupla Valentin



Samedi 24 mars et dimanche 25 mars 2018

(Ouvert à tous, accessible aux débutants)


Lodjong signifie « entraînement de l’esprit ». A partir d’un texte du maître bouddhiste indien Atisha (982-1054) présenté sous forme de maximes concises, cet enseignement détaille l’aspect relatif et l’aspect ultime de l’esprit d’éveil : il offre les moyens de dissiper la saisie égoïste et de développer une bienveillance authentique en faisant de toute situation une occasion de progresser sur le chemin de l’éveil. Durant ce week-end, Droupla Valentin fera un tour d’horizon du Lodjong, et donnera également les bases de la méditation de Tonglen (« donner et recevoir»).

Note: l'enseignement débutera à 14H30 le samedi (rien de prévu le matin)


LA VOIE DES BODHISATTVAS  (3/7) : BIENVEILLANCE ET COMPASSION
par Lama Namdak



Samedi 26 mai et dimanche 27 mai 2018

(ouvert à tous, accessible aux débutants)
(texte conseillé : « manuel des héros ordinaires », de lama Jigmé Rinpoché)


Cycle : Manuel des héros ordinaires - Stage 3

La bienveillance et la compassion sont des qualités inhérentes à la nature humaine, elles naissent d’une compréhension profonde et personnelle, et non d’un ressenti affectif. Sur la base de la compréhension du fonctionnement de l’esprit et des conditions de vie des êtres, peut apparaître alors l’esprit d’éveil : l’intention bénéfique de leur fournir une aide concrète, d’où découleront des capacités croissantes à leur apporter un bonheur durable. Lama Namdak explique comment rassembler les conditions pour développer cet esprit d’éveil.

Note: le samedi matin sera consacré à une introduction à la méditation du calme mental, spécialement adaptée aux débutants.




HAUT DE PAGE